• +41 (0) 32 331 22 22
  • +41 (0) 79 681 84 75
  • info@domno-wabo.ch

La santé dépend plus des précautions que des médecins - Jacques Benigne Bossuet

Veganuary : ce qu’il se passe dans votre corps quand vous arrêtez de manger de la viande

Avec le début du Dry January s’accompagne aussi le Veganuary. Le challenge est simple : ne pas manger de viande ou de poisson pendant 1 mois voire de produits issus d’un animal (lait, beurre, œuf, fromage) pour les plus courageux. Des changements s’opèrent dans le corps avec l’arrêt de consommation de chair animale.

Ce n’est un secret pour personne. Changer radicalement de régime alimentaire peut perturber le métabolisme, de manière positive comme négative.

Un changement de la flore intestinale

Pour digérer les graisses de la viande rouge, le foie produit des acides biliaires. Lorsqu’ils sont produits en trop grand nombre à cause d’une surconsommation de viande, ils irritent le côlon et augmentent le risque de cancer colorectal. La flore intestinale, adaptée à la richesse en sel de la viande, se voit donc modifiée lorsqu’on devient végétarien. Elle est plus riche en bactéries qui fermentent les fibres et sucres végétaux.

Quelques ballonnements à prévoir

Mieux vaut arrêter sa consommation progressivement pour ne pas forcer sur les fibres qui vont mener à des inconforts digestifs (ballonnements, flatulences, spasmes). Limitez au début les crudités et les légumes riches en fibres « fermentescibles » comme les asperges ou les artichauts.

Une perte de poids

La viande rouge est très calorique. Une portion de 85g de bœuf peut représenter 170 calories contre 70 calories pour du tofu. L’arrêt d’une consommation de viande va aussi réduire les inflammations liées au surpoids. Pensez à faire le plein de protéines avec des légumineuses.

Une perte de poids

La viande rouge est très calorique. Une portion de 85g de bœuf peut représenter 170 calories contre 70 calories pour du tofu. L’arrêt d’une consommation de viande va aussi réduire les inflammations liées au surpoids. Pensez à faire le plein de protéines avec des légumineuses.

Un meilleur pH

La viande rouge relâche beaucoup d’acides que le corps doit absorber et neutraliser. Ce phénomène joue dans la résistance à des maladies (cancer, diabète), au stress et à la fatigue.

Une belle peau

Le régime végétarien est beaucoup plus riche en fruits et en légumes ce qui donne un teint éclatant. Ces derniers sont riches en vitamines et en antioxydants qui éliminent les imperfections.

Des carences à surveiller

La viande est riche en fer, il faut donc veiller à apporter au corps ce dont il a besoin. Pensez aux protéines végétales, aux œufs, aux produits laitiers et aux légumes secs (à consommer avec des aliments riches en vitamine C pour être bien absorbés). Ne pas avoir assez de fer peut conduire à une anémie, une grande fatigue et un affaiblissement du système immunitaire.

Des carences à surveiller

La viande est riche en fer, il faut donc veiller à apporter au corps ce dont il a besoin. Pensez aux protéines végétales, aux œufs, aux produits laitiers et aux légumes secs (à consommer avec des aliments riches en vitamine C pour être bien absorbés). Ne pas avoir assez de fer peut conduire à une anémie, une grande fatigue et un affaiblissement du système immunitaire.

Il en va de même pour la vitamine B12 qui participe au bon fonctionnement du cerveau et est seulement présente dans les produits animaux. Soit, vous optez pour un supplément sous forme de gélule, soit une consommation plus importante de produits laitiers et d’œufs.

Le taux de cholestérol en baisse

Les graisses saturées dans les viandes et volailles sont responsables d’hypercholestérolémie. Un régime végétal peut faire baisser le taux de cholestérol de 35%. De plus, les aliments complets végétaux comme le riz, le sarrasin ou le quinoa participent à cette réduction grâce à leur richesse en fibres.

Source: Femina

Source Image: Freepik