• +41 (0) 32 331 22 22
  • +41 (0) 79 681 84 75
  • info@domno-wabo.ch

La santé dépend plus des précautions que des médecins - Jacques Benigne Bossuet

Pourquoi travailler sur un swiss ball est bon pour votre dos

Dites adieu à votre fauteuil de bureau : vous asseoir tous les jours sur le ballon le plus utile du monde peut faire des miracles pour votre colonne. Les conseils de Jean-Michel Andriot, expert fitness.

Pandémie de coronavirus et télétravail obligent, vous avez récemment travaillé avec des équipements pas spécifiquement pensés pour le labeur quotidien. Résultat : vous avez mal au dos, et c'est tout à fait normal. Heureusement, un simple swiss ball peut vous venir en aide pour soulager votre dos. Et pour savoir comment utiliser au mieux ce fameux ballon gonflable - qui n'est pas d'ailleurs pas techniquement suisse, mais italien - nous avons demandé conseil à Jean-Michel Andriot, expert fitness chez ABC Coach Sportif.

LES MULTIPLES AVANTAGES DU SWISS BALL

Parce qu'il est mou, accessible à tout le monde, épouse bien la forme du corps et vous permet de trouver naturellement une position adaptée à votre morphologie, le swiss ball fait des miracles au niveau du dos. "Il permet de renforcer tout un tas de muscles qui vont éviter à votre dos de trinquer", explique Jean-Michel Andriot. "Plus on a d'abdos, moins on sollicite les lombaires, par exemple. Personnellement, je l'utilise beaucoup avec des personnes qui ont arrêté une activité physique et qui comptent reprendre."

Et la meilleure façon d'utiliser ce ballon miraculeux au quotidien, c'est encore de s'asseoir dessus pour travailler. Tout simplement.

DES PETITS MOUVEMENTS DU BASSIN POUR SOULAGER LE DOS

"J'ai des clients qui travaillent sur un swiss ball depuis le confinement, et qui n'ont quasiment plus aucun souci de dos", explique Jean-Michel Andriot. "Principalement parce qu'il est bien droit et que le ballon respecte l'alignement de la colonne vertébrale. L'instabilité permet de travailler la proprioception, donc l'équilibre. Il faut juste prendre le coup !"

Mais prendre le coup, cela ne veut pas dire rester totalement inactif : "L'exercice de base, c'est de faire des petits mouvements latéraux de gauche à droite, mais aussi d'avant en arrière pour bien faire travailler tous les muscles du bassin", complète Jean-Michel Andriot, en précisant qu'il est toutefois nécessaire de faire "des petits exercices de renforcement musculaire en parallèle" pour optimiser les bienfaits du swiss ball.

CHOISISSEZ LA BONNE TAILLE DE SWISS BALL

Attention toutefois : au moment de vous débarrasser de votre fauteuil (ou de votre chaise de cuisine pour les moins équipés), pensez quand même à opter pour le bon ballon. Il existe plusieurs tailles, adaptés à la vôtre. Un diamètre de 55 cm conviendra par exemple aux gens de moins d'1m65, tandis qu'un ballon de 65 cm sera idéal pour celles et ceux qui font entre 1m65 et 1m85. "Il est impératif de trouver le swiss ball qui vous met au bon niveau par rapport à l'écran", explique le coach. "Si vous devez relever ou baisser la tête pour travailler, autant se mettre sur une chaise."

De plus, surveillez également son gonflage : "Plus la balle va être gonflée, plus ça va être tonique et fait pour les gens qui ont déjà une certaine forme physique. L'idéal reste de vous en acheter deux. Un pour travailler, et l'autre pour faire une séance."Et oui, qu'il s'agisse de faire des squats en faisant rouler le ballon contre un mur, de s'allonger dessus avant de relever le buste pour faire travailler les lombaires ou de le faire rouler avec les jambes en position de pompe, le swiss ball est aussi un outil idéal pour des exercices plus traditionnels. Et là encore, tout ça peut faire beaucoup de bien à votre dos : "L'idée, c'est de faire travailler des muscles qui, lorsqu'ils sont toniques, préviennent les faux mouvements ou les contractures. En plus, c'est ludique !", conclut le coach. Et un travail ludique, c'est quand même l'idéal.

Source: Top santé

Source Image: Freepik