• +41 (0) 32 331 22 22
  • +41 (0) 79 681 84 75
  • info@domno-wabo.ch

La santé dépend plus des précautions que des médecins - Jacques Benigne Bossuet

Chez les ados, un mauvais sommeil peut favoriser la dépression

Selon une récente étude canadienne, les adolescents qui dorment mal et/ou peu auraient un risque accru de développer une dépression à l'âge adulte.

Selon les recommandations officielles, les adolescents âgés de 12 à 17 ans devraient dormir entre 8 heures et 10 heures chaque nuit. Mais dans les faits, d'après une enquête de l'Institut national du sommeil et de la vigilance (INSV) publiée en 2018, environ 60 % des 15-24 ans dorment moins de 8 heures par nuit... Une tendance qui s'est probablement accentuée en 2020, entre les cours à distance et le confinement.

Sauf que, selon une récente étude de la University of Ottawa (au Canada), les troubles du sommeil durant l'adolescence (et, en particulier, les réveils nocturnes) pourraient favoriser le développement d'une dépression à l'âge adulte.

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs canadiens ont travaillé avec 80 souris, 40 mâles et 40 femelles, des adolescents et des adultes. Les scientifiques ont perturbé le sommeil de certaines souris adultes et adolescentes durant 7 jours.

UNE BONNE HYGIÈNE DE SOMMEIL POUR PRÉVENIR LA DÉPRESSION

Résultat ? Les souris adolescentes mâles et femelles ont montré des signes "significatifs" de dépression au terme de l'expérience tandis que les souris adultes n'ont pas changé de comportement. De plus, les souris adolescentes femelles présentaient des taux sanguins plus élevés de cortisol (considérée comme "l'hormone du stress").

"Nos recherches suggèrent donc qu'un sommeil de mauvaise qualité à l'adolescence (chez les garçons comme chez les filles) pourrait augmenter le risque de développer une dépression à l'âge adulte, davantage qu'un mauvais sommeil à l'âge adulte" expliquent les scientifiques, qui ont publié leurs travaux dans la revue spécialisée Behavioral Brain Research.

Comment aider son ado à bien dormir ? Primo, il est préférable de se couper des écrans (téléphone, ordinateur, télévision, console de jeu...) au moins 1 heure avant de dormir. Deuzio, une activité physique douce (yoga, marche tranquille...) après 17 heures peut aider à trouver le sommeil. Tertio, il est nécessaire de lever le pied sur les boissons excitantes (café, energy drinks...) et de privilégier les repas légers pour le dîner.

Source: Top santé

Source Image: Freepik