• +41 (0) 32 331 22 22
  • +41 (0) 79 681 84 75
  • info@domno-wabo.ch

La santé dépend plus des précautions que des médecins - Jacques Benigne Bossuet

Se coucher à cette heure-là vous permettrait de garder un cœur en bonne santé

On le sait, il faut dormir tôt pour avoir ses 7 à 8 heures de sommeil afin d’être en bonne santé. Mais un créneau spécifique nous permettrait de réduire nos futurs problèmes cardiovasculaires.

Une nouvelle étude, publiée dans l’European Heart Journal, est arrivée à la conclusion que le meilleur moment pour aller se coucher et préserver son cœur en pleine santé serait entre 22 et 23 heures. Pour ce faire, 88 026 anglais, de 43 à 79 ans, majoritairement de sexe féminin (58%), ont porté pendant sept jours une montre connectée pour suivre leur sommeil.

Se coucher ni trop tôt ni trop tard

Les personnes qui s’endormaient entre 22 heures et 22h59 présentaient moins de risques de développer une maladie cardiovasculaire que celles qui se couchaient plus tard. Après 23 heures, le risque monte à 12% puis passé minuit, il est à 25%. Dormir trop tôt n’est pas non plus la solution puisque les personnes qui tombent dans les bras de Morphée avant 22 heures ont un risque de 24% de développer des maladies cardiaques.

Une horloge biologique troublée

« Notre étude indique que le moment optimal pour s’endormir se situe à un moment précis du cycle de 24 heures du corps et que des écarts peuvent être préjudiciables à la santé, commente Dr Plans. Le moment le plus risqué était après minuit, potentiellement parce que cela peut réduire la probabilité de voir la lumière du matin, ce qui réinitialise l’horloge biologique », explique David Plans, auteur principal de l'étude. 3,6% des participants ont développé une maladie cardiovasculaire durant la semaine suivant l’expérience avec une incidence plus significative chez les personnes qui se sont couchées après minuit.

Un risque plus important chez les femmes

« Il se peut qu'il y ait une différence entre les sexes dans la façon dont le système endocrinien réagit à une perturbation du rythme circadien. Mais l'âge des participants à l'étude pourrait être un facteur de confusion puisque le risque cardiovasculaire des femmes augmente après la ménopause –ce qui signifie qu'il pourrait n'y avoir aucune différence dans la puissance de l'association entre les femmes et les hommes », expliquent les chercheurs. Les risques de maladies cardiovasculaires sont plus présents chez les femmes qui se couchent avant 22 heures et après 23 heures contrairement aux hommes qui sont plus concernés par le problème s’ils se couchent avant 22 heures.

Source: Femina

Source Image: Freepik