• +41 (0) 32 331 22 22
  • +41 (0) 79 681 84 75
  • info@domno-wabo.ch

La santé dépend plus des précautions que des médecins - Jacques Benigne Bossuet

Arrêter les glucides, est-ce une bonne idée ?

Depuis quelques années, les régimes qui font la guerre aux glucides sont nombreux. Mais est-ce réellement une bonne chose pour notre santé ? Et mieux encore, est-ce que cela fait perdre du poids ?

Quand l'envie de perdre quelques kilos se fait sentir, l'une des premières choses que l'on a tendance à supprimer dans un régime sont les glucides. Pourtant, les glucides ont leur importance dans notre organisme. Ils permettent de maintenir l'équilibre du microbiome intestinal et permet de lutter contre l'âge (rien que ça).

En effet, si réduire les glucides peut être bénéfiques, les arrêter totalement pourrait bien avoir des conséquences sur votre santé. Les régimes qui interdisent les glucides supprimeraient plus d'aliments bons pour notre santé que n'importe quels autres régimes selon Cynthia Sass, diététicienne qui témoigne pour le magazine Health.

Un régime qui ne nous veut pas du bien

Selon cette nutritionniste, réduire voire supprimer les glucides peut limiter voire supprimer notre apport en vitamines, minéraux, antioxydants, en fibres et en probiotiques. Des troubles digestifs peuvent aussi apparaître car des fibres contenues uniquement dans les glucides permet d'avoir un système digestif en bonne santé.

De plus, le régime sans glucide peut aussi avoir des conséquences sur le mental, car il rend difficile le fait de pouvoir manger à l'extérieur ou au restaurant et provoque des risques d'isolement. De plus en plus de personnes adoptent le régime kéto qui consistent à manger beaucoup de lipides et très peu de glucides. Pourtant, un effet est bien connu des gens qui commencent ce régime, appelé "grippe kéto" qui est provoqué par le manque de glucides. Cela car, le cerveau qui normalement utilise 60 % des glucides que nous consommons doit trouver de nouvelles sources d'énergie afin de continuer à fonctionner correctement.

Source: Maxi-Sciences

Source Image: Freepik