• +41 (0) 32 331 22 22
  • +41 (0) 79 681 84 75
  • info@domno-wabo.ch

La santé dépend plus des précautions que des médecins - Jacques Benigne Bossuet

Le maquillage contient encore trop de produits néfastes pour les femmes enceintes

L'association écoféministe Wecf France a mené une enquête sur le maquillage et les effets sur les femmes enceintes.

L'association écoféministe Wecf France s'est intéressée à trois catégories de produits de maquillages utilisés au quotidien : des anticernes, des BB crèmes et des mascaras. Après analyse, elle s'est aperçue que malgré les réglementations en vigueur, de nombreuses substances chimiques continuent d'être utilisées et présentent un risque pour la santé des femmes, particulièrement pendant la grossesse.

17 BB crèmes, 15 mascaras et 15 anticernes ont été analysés. Il ne s'agit que de produits dont l'usage s'est maintenu pendant la crise sanitaire. "Sur les 47 produits dont nous avons examiné la composition, nous avons identifié 37 substances problématiques. Sur ces 37 substances, nous en avons classé 13 très préoccupantes, 9 préoccupantes, et 15 assez préoccupantes, 7 sont des perturbateurs endocriniens très préoccupants", note l'association. Elle précise que les BB crèmes sont les plus inquiétantes en terme de composition.

DES PERTURBATEURS ENDOCRINIENS À PROSCRIRE, DES NOTICES PLUS LISIBLES

Suite à ces observations, Wecf France formule des requêtes sur l'interdiction des substances classées "très préoccupantes", soit interdire les perturbateurs endocriniens de ces produits. Il s'agit de : benzyl salicylate, BHT, butylphenyl methylpropional, ethylhexyl methoxycinnamate, ethylparabène, méthylparabène, octocrylène. Elle demande aussi la mise en place d'un logo d'avertissement pour femmes enceintes, ou encore de rendre l'étiquetage plus facilement lisible pour les consommatrices.

Récemment, une étude soulignait que les bébés à la naissance avaient déjà des perturbateurs endocriniens dans leur organisme. D'où l'importance de faire très attention aux produits utilisés pendant la grossesse. Parmi les produits testés, elle précise que le maquillage d'origine biologique est plus sûr, mais continue de contenir deux éléments à surveiller : le dioxyde de titane et des allergènes de parfum.

Source: Top santé

Source Image: Freepik