• +41 (0) 32 331 22 22
  • +41 (0) 79 681 84 75
  • info@domno-wabo.ch

La santé dépend plus des précautions que des médecins - Jacques Benigne Bossuet

Moins de maladies cardiovasculaires pour les mangeurs de noix ?

En mangeant une certaine dose de noix chaque jour, des patients ont vu leurs risques de développer une maladie cardiovasculaire baisser significativement.

30 à 60 grammes par jour. Voici ce qu'ont dû ingérer en noix les patients d'une étude publiée sur le Journal of the American College of Cardiology. L'idée était de voir ce que le fruit sec produisait sur leur corps, notamment en termes de facultés anti-inflammatoires.

L'étude s'est portée sur 700 personnes dont l'état de santé était bon, mais dont l'âge était avancé. Elle s'est déroulée à Barcelone et a duré deux ans. Ces 700 personnes avaient été divisées en deux groupes. Le premier devait consommer une certaine dose de noix (30 à 60 grammes), l'autre n'en consommait pas particulièrement. Tous étaient suivis par un diététicien qu'ils consultaient tous les deux mois.

ELLES FONT BAISSER LES BIOMARQUEURS DES TCV

Rappelons que l'expression "maladies cardiovasculaires" regroupe l'ensemble des pathologies et des troubles qui affectent le cœur, les artères et les veines. Dans la majorité des cas, les troubles cardiovasculaires résultent d'un dysfonctionnement de la circulation sanguine au sein des artères coronaires qui irriguent le cœur. Les maladies cardiovasculaires sont la première cause de décès chez les femmes de plus de 65 ans.

Les chercheurs se sont intéressés aux biomarqueurs inflammatoires responsables de ces pathologies. Ils se sont alors aperçus que ceux qui avaient mangé les noix voyaient 6 de ces 9 biomarqueurs baisser de façon significative.

Les bienfaits des noix étaient déjà connus mais l'étude les rappelle : elles réduisent le taux de cholestérol, diminuent le risque de diabète ou de cancer du sein. En cause, leur richesse en nutriments essentiels de type oméga 3.

Source: Top santé

Source Image: Freepik