• +41 (0) 32 331 22 22
  • +41 (0) 79 681 84 75
  • info@domno-wabo.ch

La santé dépend plus des précautions que des médecins - Jacques Benigne Bossuet

news
(Copyright : GettyImages)

Les jeunes de plus en plus myopes ?

Depuis plusieurs années, les chiffres de la myopie chez les jeunes augmentent. 2018 n'échappe pas à ce constat !

Ce vendredi 11 janvier la Société Française d'Ophtalmologie présentait les grands thèmes du 125ème Congrès international, qui aura lieu en mai prochain, autour d'une conférence de presse. Un sujet, qui préoccupe les ophtalmologues français et qui ressort depuis quelques années a été abordé : la myopie chez les jeunes, de plus en plus présente, comme le révèle le journal La Croix.

Il y a deux fois plus de personnes touchées par la myopie en France depuis quarante ans, explique une ophtalmologue de la Clinique de la vision devant la caméra de France TV Info. En 2012, 26% des 16-24 ans avaient du mal à voir de loin, en 2018 ils sont 31% selon le baromètre Opinion Way de l'Association nationale pour l'Amélioration de la vue (Asnav).

LE NUMÉRIQUE RESPONSABLE DE LA MYOPIE CHEZ LES JEUNES ?

Si la myopie est génétique, elle pourrait aussi être due à des habitudes liées au numérique. L'émission de France TV info explique que les jeunes entre 16 et 24 ans passent en moyenne 9 heures et 43 minutes chaque jour devant un écran. L'oeil s'habitue donc à voir à une distance très réduite et perd sa capacité d'effort à voir de loin, d'où l'augmentation de la myopie chez les jeunes.

Cela dit, elle est aussi très présente chez les enfants de moins de 10 ans, qui passeraient selon le baromètre Asnav 1h27 par jour devant un écran. Cela dit, il ne s'agit aujourd'hui que de "probables" facteurs aggravants. Aucune étude scientifique ne prouve à l'heure actuelle que les smartphones, tablettes et autres écrans provoquent la myopie fonctionnelle. On sait par contre qu'ils fatiguent l'oeil, comme en témoigne le chef du service ophtalmologie au CHU de Poitiers, Nicolas Leveziel, auprès de La Croix : devant un écran "on les cligne trois fois moins souvent que dans les autres situations et que la rétine est très sensible à la lumière bleue".

Cette question de la myopie chez les jeunes, que certains ophtalmologues qualifient d'épidémie, sera étudié lors du 125è Congrès international d'ophtalmologie qui aura lieu en mai 2019.

Source: Top Santé