• +41 (0) 32 331 22 22
  • +41 (0) 79 681 84 75
  • info@domno-wabo.ch

La santé dépend plus des précautions que des médecins - Jacques Benigne Bossuet

Le tilleul, relaxant et drainant

On ne vante plus les mérites de sa tisane pour calmer l’anxiété et lutter contre les insomnies. Mais les vertus du tilleul ne se limitent pas à ses fleurs: l’aubier est un précieux allié pour purifier l’organisme.

Le tilleul est connu et apprécié pour ses effets tranquillisants, pour les enfants comme les adultes. «Il est indiqué en cas de troubles nerveux ou d’états anxieux. Il réduit les spasmes, les palpitations, les maux de tête, les tensions, les crises d’angoisse, l’anxiété, le stress ou la fatigue», détaille Florence Kuonen, de la droguerie L’Alchimiste à Martigny.

"Le tilleul est indiqué en cas de troubles nerveux ou d’états anxieux." - FLORENCE KUONEN, DROGUISTE

Favorisant le sommeil et l’endormissement, il s’avère utile en cas de troubles digestifs spastiques. Par ses effets diurétiques, il aide à diminuer la tension artérielle. «Il est recommandé pour faire chuter la fièvre dans les états grippaux et contribue à régler la température corporelle.»

Les fleurs en tisane, les feuilles en farine

A travers les époques, on retrouve des témoignages de préparations à base de fleurs ou d’écorces cuites, broyées et mélangées aux préparations culinaires. La forme la plus connue reste la tisane, élaborée par infusion à partir des fleurs et des feuilles séchées et utilisée dès le XVIe siècle.

On le trouve dans d’autres préparations. En 1709 déjà, le médecin du roi écrivait que «la décoction du bois de tilleul, surtout des jeunes branches, soulage les malades atteints d’œdème ou d’insuffisance cardiaque».

Pendant la Seconde Guerre mondiale, les feuilles de tilleul séchées étaient tamisées en une farine appréciée pour ses qualités nutritives et son apport en protéines.

Ce sont les fleurs des différentes espèces, parmi lesquelles Tilia cordata, Tilia tomentosa ou Tilia platyphyllos, que l’on utilise en phytothérapie, ainsi que les bractées (partie entre la fleur et la feuille).

L’aubier, un allié contre la goutte

L’aubier du tilleul – la partie entre l’écorce et le cœur du tronc où circule la sève et où l’on retrouve une concentration des principes actifs qui lui confèrent ses propriétés médicinales – est très couramment utilisé en phytothérapie.

Connu depuis des siècles des peuples amérindiens pour traiter les états inflammatoires, il a fait l’objet d’études scientifiques au début du XXe siècle, qui ont démontré ses bienfaits sur la santé.

"Riche en sels minéraux, l’aubier de tilleul aide à retrouver un état d’équilibre acido-basique et à combattre la goutte." - FLORENCE KUONEN, DROGUISTE

C’est un excellent draineur de l’organisme, totalement naturel. Il agit sur les reins, le foie, la vésicule biliaire et les intestins. Les toxines accumulées par une mauvaise hygiène alimentaire, par manque d’activité sportive ou après la saison hivernale sont éliminées naturellement.

Il contribue à dissoudre l’acide urique, à éliminer les boues et les cristaux urinaires et biliaires. «Riche en sels minéraux, il aide à retrouver un état d’équilibre acido-basique et à combattre la goutte. On l’utilise pour préparer des décoctions», précise Florence Kuonen.

L’aubier de tilleul améliore aussi le bien-être digestif et le transit intestinal. Son action est bénéfique dans les problèmes de rétention d’eau et pour accompagner une perte de poids.

A noter une contre-indication: «Les femmes enceintes ou les enfants de moins de 12 ans ne doivent pas en consommer», précise la droguiste. «Et les cures ne doivent pas durer plus de trois semaines car l’aubier est fortement drainant.»

Source: Le nouvelliste

Source Image: Freepik