• +41 (0) 32 331 22 22
  • +41 (0) 79 681 84 75
  • info@domno-wabo.ch

La santé dépend plus des précautions que des médecins - Jacques Benigne Bossuet

news
(© Getty images)

Le Royaume-Uni prône la musicothérapie contre la démence

Le Royaume-Uni lance une campagne nationale destinée à promouvoir les activités musicales auprès des personnes atteintes de démence d'ici 2020.

Alors que 850 000 personnes vivent avec une démence au Royaume-Uni, peu d'entre elles ont accès à une offre artistique et musicale. Le nouveau programme, via son site dédié, vise justement à pallier ce manque et à rendre plus accessibles les activités musicales auprès des malades et des aidants. Une nécessité de l'avis des musicothérapeutes. "La musique peut être une bouée de sauvetage pour les personnes atteintes de démence.
Il facilite des moments musicaux partagés et de qualité avec les amis, la famille et les aidants", assure Grace, une musicothérapeute qui collabore avec le National Health Service (service de santé public britannique) interrogée par ClassicFm. En plus de faciliter les interactions, la musique peut aider les malades à renouer avec un sentiment d'autonomie et de contrôle, ajoute la spécialiste.

LA MUSIQUE RÉDUIT L'ANXIÉTÉ ET L'AGITATION

Des activités musicales, comme l'écoute, la création de playlist, ou encore la musicothérapie sont proposés sur le site du programme. La création de cette plateforme s'inscrit dans la volonté du gouvernement britannique, et précisément le député d'État Matt Hancock, secrétaire d'État à la Santé et aux Affaires sociales, d'inclure les activités musicales pour les personnes atteintes de démence, précise The Guardian. Objectif annoncé : contribuer à la réduction et à la gestion des symptômes de la démence.

L'idée que la musique est capable, tout comme la méditation, d'améliorer le bien-être des patients atteints de déclin cognitif fait son chemin. Une étude parue dans Journal of Alzheimer's Disease en janvier 2017 a conclu que la thérapie par l'écoute musicale peut soulager le stress, l'anxiété, l'agitation chez les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer. Elle stimulerait l'humeur, les interactions positives, faciliterait la fonction cognitive et aiderait à coordonner les mouvements moteurs, rappelle le site Medicalnewstoday.

Le nombre de personnes atteintes de démence dans le monde a connu une importante augmentation en 25 ans, passant de 20 millions en 1990 à plus de 43 millions en 2016.

Source: Top Santé