• +41 (0) 32 331 22 22
  • +41 (0) 79 681 84 75
  • info@domno-wabo.ch

La santé dépend plus des précautions que des médecins - Jacques Benigne Bossuet

L'alcool pendant la grossesse nuit au développement du cerveau du fœtus

Voici une nouvelle bonne raison d'arrêter l'alcool pendant la grossesse : selon des chercheurs autrichiens, l'alcool perturberait le développement du cerveau du bébé.

On commence à le savoir : l'alcool pendant la grossesse, c'est à éviter absolument, au risque de nuire au bon développement du fœtus. Les autorités sanitaires conseillent d'ailleurs une tolérance zéro, même vis-à-vis des alcools dits "légers" - bière, cidre, etc.

Justement : des chercheurs de la Medical University of Vienna (en Autriche) ont voulu observer l'impact de l'alcool sur le développement cérébral du fœtus pendant la grossesse. Pour cela, les chercheurs autrichiens ont recruté 500 femmes enceintes ; parmi elles, 51 ont reconnu qu'elles continuaient à boire de l'alcool.

Les scientifiques ont ensuite réalisé des examens IRM de 24 femmes enceintes consommant de l'alcool et de 52 femmes enceintes n'en consommant pas. Les fœtus étaient tous âgés de 20 à 37 semaines. Les chercheurs se sont surtout intéressés aux cerveaux des fœtus, et notamment à 12 zones cérébrales précises.

Chez le fœtus, l'alcool modifie le développement du cerveau

Verdict ? Les scientifiques ont constaté que, chez les fœtus des femmes enceintes consommant de l'alcool, la zone cérébrale du corpus collosum était (en moyenne) plus volumineuse, tandis que la zone périventriculaire du cerveau était (en moyenne) plus petite. Le corpus collosum est la zone qui fait le lien entre les deux hémisphères du cerveau ; la zone périventriculaire est celle où naissent les neurones.

Si, à l'heure actuelle, les chercheurs ne peuvent pas interpréter ces découvertes, ils soulignent que "l'alcool durant la grossesse place le cerveau du fœtus sur une voie de développement qui n'est pas celle attendue". Selon les chercheurs autrichiens, environ 10 % des femmes enceintes continueraient à boire de l'alcool durant leur grossesse.

Ces travaux ont été présentés au congrès annuel de la Radiological Society of North America (RSNA).

Source: Top santé

Source Image: Freepik