• +41 (0) 32 331 22 22
  • +41 (0) 79 681 84 75
  • info@domno-wabo.ch

La santé dépend plus des précautions que des médecins - Jacques Benigne Bossuet

Chez les femmes, l'isolement augmente le risque d'hypertension artérielle

L'isolement social favoriserait l'hypertension artérielle chez les femmes, selon une récente étude canadienne. Explications et conseils.

L'hypertension artérielle (HTA) n'est pas rare : en France, selon l'Inserm, 1 adulte sur 3 est concerné par cette maladie chronique qui correspond à une pression anormale exercée par le sang sur les parois des vaisseaux sanguins. L'hypertension artérielle constitue un facteur de risque pour de nombreuses maladies : crise cardiaque, accident vasculaire cérébral (AVC), maladie d'Alzheimer...

Selon une récente étude conduite par la University of British Columbia (au Canada), les femmes isolées auraient un risque plus important de développer une hypertension artérielle au cours de leur vie.

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs ont travaillé à partir de données médicales, collectées auprès de plus de 28 200 adultes, des hommes et des femmes âgés de 45 à 85 ans.

L'ISOLEMENT, UN FACTEUR DE MORTALITÉ AU MÊME TITRE QUE LE TABAGISME

Ils ont ainsi découvert que les femmes célibataires, participant à moins de 3 activités sociales par mois ou ayant un réseau social de moins de 85 personnes (collègues, amis, connaissances, famille...) avaient un risque accru d'hypertension artérielle. Celui-ci était maximal chez les femmes veuves. Cette relation n'a toutefois pas été observée chez les hommes.

"L'isolement est l'un des principaux facteurs de mortalité, à égalité avec le tabagisme" souligne les chercheurs, qui ont publié leurs travaux dans le Journal of Hypertension.

Comment vaincre l'isolement ? Tandis que le reconfinement vient à peine de commencer, il est donc essentiel de mettre en place des stratégies pour limiter (autant que possible) l'isolement social. Primo, on s'initie aux nouvelles technologies : Messenger, Zoom, Teams, Skype... permettent de communiquer sans risque de transmission du coronavirus. Pourquoi ne pas organiser des rendez-vous virtuels réguliers avec ses proches ?

Deuzio, malgré ce reconfinement, il est toujours possible de participer à des ateliers créatifs, à des rendez-vous bien-être ou encore à des séances de sport... depuis chez soi ! Par exemple, sur Youtube, de nombreux vidéastes proposent des cours de yoga, des séances de sophrologie, des méditations guidées... en direct. L'occasion aussi de s'essayer à de nouvelles activités.

Source: Top santé

Source Image: Freepik