• +41 (0) 32 331 22 22
  • +41 (0) 79 681 84 75
  • info@domno-wabo.ch

La santé dépend plus des précautions que des médecins - Jacques Benigne Bossuet

Cannabis : les jeunes fumeurs seraient plus susceptibles de faire une crise cardiaque

Dans le cadre d'une étude publiée ce mardi 7 septembre dans le Canadian Medical Association Journal, des chercheurs ont étudié les effets de la consommation de cannabis sur la santé cardiaque de jeunes adultes de 18 à 44 ans.

Fumer un joint augmenterait-il le risque de faire une crise cardiaque ? Selon des chercheurs, les jeunes fumeurs de cannabis pourraient être plus susceptibles de développer un infarctus du myocarde. Les réponses qu’ils ont obtenues en interrogeant des dizaines de milliers d’adultes âgés de 18 à 44 ans semblent en tout cas établir un lien.

Un impact négatif ?

“La consommation de cannabis augmente chez les jeunes, mais ses effets sur la santé cardiaque sont peu connus”, expliquent les chercheurs dans le préambule de leur étude. Il est vrai que des rumeurs contradictoires circulent au sujet de la consommation de cette drogue. Peut-elle avoir un impact sur notre santé cardiaque ?

Pour le savoir, plusieurs scientifiques canadiens ont analysé les données de santé issues de 33 173 jeunes adultes. Selon leurs recherches, 1,3% des sondés déclarent avoir développé un infarctus du myocarde après avoir consommé du cannabis au moins une fois durant les trente jours précédents. 0,8% du panel auraient également développé un infarctus de la myocarde, sans toutefois avoir consommé du cannabis.

Cette différence (quasiment du simple au double) pourrait mettre en lumière un lien jusqu’ici insoupçonné ou tout du moins sous-estimé.

Un risque d’arythmie

Comme le souligne CNN, l’étude ne se penche pas directement sur les effets du cannabis, puisque d’autres recherches ont déjà porté là-dessus et ont déjà démontré qu’il pouvait augmenter les risques d’arythmie.

“L’exposition fréquente et soutenue au cannabis peut engendrer un décalage entre les besoins et l’apport d’oxygène (...) et peut agir comme un potentiel élément déclencheur de crise cardiaque”, rappelle d'ailleurs le Dr. Karim Ladha, de l’Université de Toronto.

En décembre 2020, l’ONU a reconnu l’utilité médicale du cannabis et l’a retiré du “Tableau IV” : une liste de contrôle stricte où figurait des drogues telles que l’héroïne et la cocaïne. Mais dans le même temps, l’Organisation soulignait que cette substance restait nocive à ses yeux.

Source: Maxisciences

Source Image: Freepik