• +41 (0) 32 331 22 22
  • +41 (0) 79 681 84 75
  • info@domno-wabo.ch

La santé dépend plus des précautions que des médecins - Jacques Benigne Bossuet

Comment prévenir l'arthrose ? Les méthodes efficaces

Elle touche près de 10 millions de Français, d'après Stop Arthrose, et n'a pourtant toujours pas de traitement. L'arthrose peut s'avérer particulièrement handicapante pour les personnes qui en sont touchées. Commet prévenir et soulager ses manifestations ? Le point.

L'arthrose est une maladie chronique qui se manifeste généralement après 45 ans et se caractérise par des douleurs à la colonne vertébrale, aux doigts, au genou, à la hanche — toutes les articulations peuvent être concernées — ainsi que des difficultés à effectuer des mouvements articulaires.

Une articulation est entourée par le liquide synovial, aidant les surfaces osseuses à glisser les unes sur les autres tout en limitant les frottements. Faute de mouvement, le cartilage, qui recouvre les os, absorbe ce liquide. Il ne peut plus jouer son rôle de lubrifiant. Ainsi, les cartilages frottent entre eux et s’abîment. C’est là qu’apparaît l’arthrose.

Il n’existe à ce jour pas de traitement à cette pathologie. Seuls les symptômes sont donc pris en charge. Contre la douleur, des antalgiques, des anti-inflammatoires non-stéroïdiens ou encore des infiltrations de corticoïdes sont prescrits. Mais des mesures non-médicamenteuses sont tout aussi essentielles pour empêcher la progression et surtout prévenir la maladie.

Bouger pour entretenir le cartilage

Limiter ses mouvements à cause de la douleur n’est pas une bonne solution pour lutter contre l’arthrose. Au contraire ! Parce que le cartilage s’use uniquement lorsqu’on ne le sollicite pas, il est indispensable qu’il subisse des variations de pression provoquées par les mouvements. Bouger est donc indispensable pour chouchouter son cartilage.

Toutefois, une fois atteint, il est nécessaire de rester au repos lors des crises douloureuses aiguës, durant lesquelles les articulations sont inflammées et le cartilage se détruit. Le reste du temps, pendant les phases chroniques où la gêne est plus supportable, marcher une heure trois fois par semaine est donc finalement vivement conseillé — tout comme le tai-chi-chuan.

Perdre du poids pour soulager

L'obésité et le surpoids sont les principaux facteurs de risque d’arthrose. Pour celle du genou, par exemple (la gonarthrose), le risque est “4 fois plus important chez les femmes obèses et 5 fois plus important chez les hommes obèses” que chez les personnes présentant un IMC normal, d’après le site spécialisé Arthrolink.

Pour cause, cela augmente les contraintes mécaniques et favorise la dégradation du cartilage. Ainsi, en perdant quelques kilos superflus, on diminue considérablement la pression sur les articulations — des hanches et des genoux — qui soulagées, ont moins de risque de s’user.

Une alimentation saine pour des articulations saines

Réduire la sévérité de l’arthrose est possible avec une alimentation équilibrée, notamment composée de fruits, de légumes (le brocoli, notamment) et d’épices, riches en antioxydants, en phytoflavonoïdes, polyphénols et bioflavonoïdes qui réduisent les symptômes d’arthrose et diminuent la dégradation du cartilage.

Il faut aussi miser sur la vitamine C stimulant la régénération du collagène, qui compose le cartilage. Le curcuma, le gingembre et le poivre noir sont quant à eux réputés pour leurs vertus anti-inflammatoires. Au contraire, viandes rouges, les sucres raffinés ou les aliments riches en gras sont à limiter au maximum.

Source: Maxisciences

Source Image: Freepik