• +41 (0) 32 331 22 22
  • +41 (0) 79 681 84 75
  • info@domno-wabo.ch

La santé dépend plus des précautions que des médecins - Jacques Benigne Bossuet

Quels aliments diminuent l'espérance de vie ?

Selon une étude de l'Université du Michigan, manger un hot-dog réduit de 36 mn votre espérance de vie. A l'inverse, grignoter une poignée de noix vous accorde 26 mn de vie en bonne santé.

On le sait, pour une santé optimale, il nous faut manger 5 fruits et légumes par jour (3 légumes et 2 fruits c'est même encore mieux !) Mais il y a aussi des aliments qu'il faudrait éviter de consommer si on ne veut pas réduire son espérance de vie. Les anciens parlaient de "creuser sa tombe avec ses dents", une expression qui a dû inspirer les chercheurs de l'Université du Michigan (Etats-Unis) qui ont dressé la liste des aliments qui ont un impact négatif sur notre espérance de vie.

Pour cette étude publiée dans la revue Nature Food, les chercheurs américains ont calculé l'impact en minutes sur l'espérance de vie de plus de 5800 aliments fréquemment consommés aux Etats-Unis. Ainsi, ils ont calculé qu'un simple hot-dof diminuait de 36 mn l'espérance de vie, alors qu'une poignée de noix l'augmentait de 22 mn.
Ils affirment également qu'une assiette de "corned beef" servi avec une sauce tomates-oignons diminuait l'espérance de vie de 71 ans alors que si vous mettez dans cette même assiette des sardines avec une sauce tomates, vous gagnez 92 mn d'espérance de vie. Avec cette étude, les chercheurs entendent montrer que de petits changements dans notre alimentation peuvent avoir de grands effets sur la santé.

5 ans de gagnés avec les Oméga-3

Il y a quelques semaines, une autre étude, conduite par le Hospital del Mar Medical Research Institute (en Espagne), insistait de son côté sur les aliments qui, à l'inverse, augmentent notre espérance de vie. Ils insistaient tout particulièrement sur les oméga-3 car, selon les chercheurs, ces acides gras essentiels allongeraient notre espérance de vie d'environ 5 ans.

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs espagnols ont travaillé avec un groupe de 2240 volontaires âgés de 65 ans et plus, qui ont été suivis pendant 11 ans. Résultat ? Les scientifiques ont constaté que les participants qui présentaient les taux sanguins les plus élevés en oméga-3 vivaient (en moyenne) 4,7 années de plus que les autres.

"Le fait d'être un fumeur régulier réduit d'environ 5 ans l'espérance de vie : ce sont 5 ans que l'on peut regagner en consommant davantage d'oméga-3 au quotidien" remarquent les chercheurs, qui ont publié leurs travaux dans le American Journal of Clinical Nutrition. L'idéal étant (bien sûr) de faire le plein d'oméga-3 et d'arrêter de fumer...

Pour rappel, les meilleures sources d'oméga-3 sont les petits poissons gras (sardines, maquereaux, harengs et anchois), les graines de chia et de lin, l'huile de colza ou encore les noix. "Opérer des petits changements dans ses habitudes alimentaires peut avoir un impact majeur sur la santé et l'espérance de vie : il n'est jamais trop tard pour modifier son mode de vie" soulignent les scientifiques.

Source: Top santé

Source Image: Freepik