• +41 (0) 32 331 22 22
  • +41 (0) 79 681 84 75
  • info@domno-wabo.ch

La santé dépend plus des précautions que des médecins - Jacques Benigne Bossuet

news
(© Getty Images)

4 aliments stars venus du Brésil

Plus connu pour son carnaval ou le football, le Brésil recèle pourtant de véritables trésors alimentaires.

Le Corossol : un coupe-faim naturel
news

Egalement appelé gravolia, ce gros fruit (de 400 à 800 g), à la chair blanche et juteuse, a une saveur douce, légèrement acidulée.
Quels bienfaits ? C’est une source de fibres (1,9 g/100 g), qui augmentent la satiété, de vitamines, notamment C et B, et de minéraux (magnésium, calcium, potassium).
Comment le consommer ? On peut le manger nature, mais le corossol est délicieux aussi dans les smoothies, les sorbets ou les confitures…
Où l’acheter ? Dans les boutiques asiatiques, sous forme de pulpe de fruit congelée (purepulpe.eu) ou de confiture (lamaisonnettedevaleria.fr…). Bonus Les feuilles de corossol s’utilisent sous forme de compléments alimentaires ou d’infusion pour leurs vertus anti-inflammatoires, antiparasitaires au niveau intestinal, hypotensives, antispasmodiques et antidiabétiques. Très riches en acétogénines, de puissants antioxydants, elles pourraient aussi prévenir certains cancers.

La banane verte : l’amie du microbiote intestinal
news

Son atout : ses amidons (sucres à index glycémique bas) ne se sont pas encore transformés en fructose et en saccharose (sucres à index glycémique élevé).
Quels bienfaits ? Elle est riche en amidon, qui n’est pas digéré par le système digestif et servirait à nourrir les bonnes bactéries de l’intestin, contribuant au développement du microbiote intestinal. A la clé, un système immunitaire renforcé et une stabilisation du diabète de type 2. Elle contient aussi des flavonoïdes, qui protègent la muqueuse intestinale, des vitamines B1, B2 et B3 pour l’équilibre nerveux, du potassium et du manganèse… Pour profiter des bienfaits de la banane verte, on la transforme en biomasse.
Comment la préparer ? Faites cuire 50 minutes à la vapeur 4 ou 5 bananes vertes avec leur peau, puis épluchez-les, mixez la chair et ajoutez un peu d’eau pour obtenir une pâte lisse et homogène. Elle se conserve sept jours au réfrigérateur ou deux mois au congélateur.
Comment la consommer ? On peut s’en servir pour épaissir une sauce, une soupe, un smoothie, ou pour diminuer la quantité de farine dans la préparation du pain, des crêpes, des gâteaux…

L’açai : la star des superaliments
news

Cette petite baie violette pousse sur un palmier que l’on rencontre surtout dans la forêt amazonienne.
Quels bienfaits ? L’açai fait partie des fruits les plus riches en antioxydants, avec un score Orac (qui mesure la capacité de neutralisation des radicaux libres) de 102700 unités/100 g. Soit quatre fois plus que la grenade et dix fois plus que les baies de cranberry ! L’açai renferme notamment des anthocyanines, qui lui donnent sa belle couleur pourpre tirant sur le violet, et des vitamines A, C, K et E, connues pour leur action antiradicalaire. Les surfeurs brésiliens ont été les premiers à user de ce superaliment pour son effet stimulant et pour mieux récupérer après l’effort. Enfin, chose étonnante pour un fruit, l’açai contient des acides gras insaturés, appréciés pour leur impact sur la prévention des maladies cardio-vasculaires.
Comment le consommer ? L’açai ne se mange pas tel quel, car ce fruit n’est ni sucré ni juteux. Et son noyau est volumineux ! On en extrait donc la pulpe, que l’on peut acheter surgelée, pour réaliser des sorbets, des jus ou des smoothies. Plus facilement, on utilise la pulpe déshydratée sous forme de poudre ou de granules pour réveiller nos yaourts, compotes, jus, etc.
Où l’acheter ? Sur terr-acai.com, purepulpe.eu, ou en magasins bio.

La noix du Brésil : l'ennemie du vieillissement
news

On reconnaît bien cette graine en forme d’amande bien charnue, qui nous vient du noyer du Brésil, l’un des plus grands arbres d’Amazonie.
Quels bienfaits ? Son principal atout : une richesse exceptionnelle en sélénium. Une noix en apporte 50 µg en moyenne, soit (presque) la quantité quotidienne recommandée pour les femmes (55 µg). Une aubaine, car cet oligoélément est apprécié pour son action antioxydante, qui protège nos cellules du vieillissement. Le sélénium serait aussi impliqué dans le bon fonctionnement du système immunitaire et de la thyroïde, et aiderait à l’élimination des métaux lourds. Autre vertu de la noix du Brésil : la vitamine E, qui potentialise l’action antioxydante du sélénium. Mais elle est aussi très riche en matières grasses (23,8 g/100 g)! Heureusement, il suffit d’en manger deux par jour pour en apprécier les bénéfices sur la santé.
Comment la consommer ? Nature à l’apéro ou en collation, elle est également délicieuse dans des gâteaux ou du muesli. Veillez à la choisir sans ajout de matières grasses ou de sel. Où l’acheter ? En magasins bio de préférence.

Du tonus avec le guarana

Fatigué ? Pensez aux graines de guarana, encore plus riches en caféine (appelée aussi guaranine) que le café ! Du coup, le guarana est un excellent dynamisant physique et intellectuel. La guaranine possède également une action coupe-faim. On trouve le guarana principalement sous forme de gélules dans des compléments alimentaires, à prendre en cure de deux semaines pour retrouver la forme et stimuler la mémoire.

Source: Femina